COMMUNIQUE DU COLLECTIF VOSGES HORIZON DURABLE : « Infrasons, éolien et santé humaine ».

Madame Hélène LIPIETZ, ex-Sénatrice EELV, avait posé une question écrite au gouvernement concernant les distances entre les lieux d’implantation des éoliennes et les habitations.

Cette Elue soulignait « le manque d’études sérieuses et indépendantes quant à l’impact des éoliennes sur la santé des riverains » et demandait d’étudier l’agrandissement du cercle d’exclusion de ces machines autour des lieux d’habitationss.

Cette question a été retirée officiellement pour cause de « fin de mandat ». Le principe de précaution voudrait que ce domaine soit exploré ainsi que le préconisent le Ministère de la Santé britannique ainsi que de très nombreux experts et médecins dans le monde.
Face à un flux croissant de témoignages tendant tous à décrire les mêmes symptômes et avec la reconnaissance récente par les tribunaux portugais d’effets sur la santé des chevaux, il n’est plus envisageable de continuer à occulter ce problème dans notre pays.

Aussi, l’Association Paysage et Nature de la Campagne Vosgienne a décidé de déposer un recours concernant le projet éolien de la centrale éolienne des Hauts Chemins développé par le promoteur NEOEN à ESLEY (88260) en soulignant l’impasse faite sur l’étude des effets des infrasons sur la santé.
Son Président, Antoine CHONION, donnera une conférence de presse le mardi 2 septembre 2014à Esley à 14h30 (rendez-vous devant la mairie).
Le Collectif Vosges Horizon Durable apporte son soutien à l’Association Paysage et Nature de la Campagne Vosgienne dans cette démarche novatrice, aucune étude sérieuse n’ayant été effectuée en France sur cette problématique de santé publique.

Le Collectif Vosges Horizon Durable
Association Rabodeau Environnement.
Docteur Claude BROCARD
rabodeau.env@free.fr
www.rabodeau-environnement.fr
14, place Thumann – 88210 – Senones.

Alerte Internationale concernant la santé des riverains des parcs éoliens

Communiqué de presse de la Fédération Environnement Durable
(avec lettre au Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé)

Paris le 7 juillet 2011

Alerte Internationale concernant la santé des riverains des parcs éoliens.

Crise cardiaque, hypertension aigüe, dépression sévère sont les symptômes qui ont été identifiés dans plusieurs pays par des médecins chez des personnes qui séjournent à moins de 10 kilomètres des parcs éoliens en fonctionnement.
Le Sénat australien a émis des recommandations suites aux investigations faites par la Fondation WAUBRA qui a lancé le 29 juin 2011 une alerte internationale pour informer les industriels de l’éolien et tous les élus des risques de l’éolien industriel pour la santé humaine. (1)

Le 9 février 2011, quarante médecins canadiens ont signé une pétition recommandant une distance minimale de 2 km entre une éolienne industrielle et toute résidence. (2)
Fin juin 2011 une étude médicale de la biologiste suisse Nicole Lachat mettait en évidence les mêmes effets des éoliennes sur la santé humaine. (3)

Des agriculteurs anglais ont déclaré le 4 juillet 2011 avoir été chassés de leur ferme familiale par le « bourdonnement cauchemardesque » des éoliennes. Ils ont déposé une plainte devant la Cour suprême de Londres et demandé des dommages et intérêts de 2,5 millions d’euros, montant sans précédents en Angleterre. (4)

En France plusieurs actions en justice sont en cours dont celle des habitants de l’Allier qui ont déposé le 24 juin 2011 contre un parc éolien une plainte au pénal pour mise en danger de la vie d’autrui (5)

Des actions en justice se multiplient dans le monde et ces faits corroborent les centaines d’ observations que la Fédération Environnement Durable (FED) recueille sur le terrain de la part de riverains qui décrivent les mêmes symptômes inquiétants.

A la demande de la FED de nombreux députés avaient déposé un amendement (§ 34 n° 859) au moment du vote de la loi du Grenelle de l’environnement pour proposer une distance de protection supérieure à 1,5 kilomètres. Suite à la pression du lobby des industriels une distance de 500 mètres a été retenue. Celle-ci est visiblement totalement inadaptée.

En conséquence et pour respecter le principe de précaution, la FED qui regroupe 786 associations demande officiellement au gouvernement un moratoire immédiat arrêtant toute construction d’éoliennes dans un rayon inferieur à 1,5 kilomètre. Elle demande d’inclure cette mesure de protection de la vie d’autrui dans le nouvel arrêté ICPE qui réglementera désormais ces installations classées à risques.

Contact presse
Jean-Louis Butré
tel 06 80 99 38 08
environnementdurable.net
contact@environnementdurable.net

Michel Broncard
tel 06 23 80 71 93
michel.broncard@orange.fr

[icon style=”link” color=”green”]Téléchargez ici le CP et les références[/icon]

Ajout de nouvelles études médicales et scientifiques sur les éoliennes, les infrasons, le son et leur impact sur la santé humaine

Depuis la [icon style=”link” color=”green”]plainte au pénal pour “mise en danger de la vie d’autrui”[/icon] portée par Claude Reboul de l’association “Le vent qui souffle à travers la montagne” contre les éoliennes du chemin de la ligue dans la montagne bourbonnaise, vous avez été nombreux en nous demandant des sources supplémentaires. En plus de celles déjà disponibles, voici ci-dessous les études, travaux, recommandations ou reflexions les plus sérieuses sur le sujet, capable de fonder un jugement sur ces questions du bruit des éoliennes, sons, infrasons et autres bruits. Retrouvez toutes les études sur notre [icon style=”link” color=”green”]page dédiée.[/icon]

« Eoliennes et santé humaine »

En Suisse, alors que les étude d’impact obligatoires précédant une autorisation d’implantation d’éoliennes font la part belle aux atteintes au paysage ou se préoccupent des répercussions sur les oiseaux ou les chauves-souris, aucune étude n’est requise (hormis de basiques mesures de bruits) en ce qui concerne les humains, et ceci malgré l’accroissement quotidien de plaintes et de prises de position de riverains.
Face à ce flux de protestations sans cesse croissant et au vu de symptômes semblant concorder d’un bout à l’autre du monde, il n’est plus envisageable de continuer à occulter ce problème.

Nicole Lachat, biologiste, Docteur en sciences, « Eoliennes et santé humaine », juin 2011.

« bruit des éoliennes – les préconisation de l’académie de médecine »

Depuis une dizaine d’années, la réglementation concernant l’installation de ces engins comporte une étude d’impact sur l’environnement, sur la flore autant que sur la faune, ornithologique notamment. Mais, pour l’homme, l’éventualité de nuisances, notamment sonores, induites par le fonctionnement de ces engins a été minimisée, et son appréciation scientifique n’a pas été réglementée

Académie de Médecine

« Quelques reflexions sur les conséquences de l’éolien industriel sur l’homme – sa santé et son moral »

L’ ADEME admet que les éoliennes émettent des infrasons, mais affirme : « Si ces vibrations basse fréquence peuvent – effectivement dans certains cas – avoir une influence sur la santé humaine, elles sont parfaitement inoffensives dans le cas des éoliennes »1 (Sic).
Les infrasons occupent, dans la gamme des fréquences sonores, la fraction du spectre qui véhicule la majeure partie de l’énergie – aucun obstacle ne les arrête. Ils sont détectés à très grande distance (les explosions d’essais nucléaires sont repérées sur toute la terre : après avoir fait le tour du globe terrestre, les infrasons produits par une explosion atomique, n’ont perdu que 5 % de leur puissance).

Docteur Pierre RECHER Médecin Généraliste, Diplômé d’Hygiène Industrielle et de Médecine du Travail.

« Eoliennes, sons et infrasons : effets de l’éolien industriel sur la santé des hommes »

” Grâce à une technologie améliorée, le bruit mécanique lié à la transmission et à l’alternateur a été réduit de manière significative par le biais d’une insonorisation améliorée de la nacelle et d’autres mesures comme la modification ou la suppression des engrenages. sur certains modèles où les arbres de transmission sont montés sur des coussinets amortisseurs.
Il reste des incertitudes tant que l’on ne sait pas quel modèle (avec année de construction) sera choisi par le promoteur éolien, ce qui est le cas de figure pour certains projets. “

Marjolaine Villey-Migraine, Docteur en sciences de l’information et de la communication. Université Paris II-Panthéon-Assas. Spécialiste de l’Information Scientifique et Technique (IST)

Projet de Maison de la Santé à Lapalisse : le site retenu serait pollué.

L’offre de Santé à Lapalisse ( Allier 03 ) confrontée aux … hydrocarbures.

Pour développer l’offre médicale à Lapalisse et ainsi faire face à la pénurie de médecins, la municipalité à décidé d’ouvrir une Maison de la Santé pluridisciplinaire sur le site de la Place Jean Bécaud à l’emplacement de l’actuel Parking à côté de l’ancienne Petite Gare (voir carte ci dessous ).
Or, des écoulement d’hydrocarbures avaient eu lieu en 1994 sur ce site et avaient pénétré les sols à tel point que la zone fut sécurisée et demanda l’intervention des services de la ville.

Or, 17 ans après, aucune étude et analyse de la zone ne permet de garantir la salubrité du sol et sa conformité avec la construction d’un bâtiment de la Santé.

Le rédacteur du blog PALICIA, monsieur Stéphane Hug ( enseignant à l’université de Valenciennes et également opposant à la majorité actuelle ), attire donc l’attention sur ce point environnemental important et sur la nécessité pour la municipalité de Lapalisse de le résoudre avant tout travaux. De simples carottages permettraient ainsi de mesurer l’étendue des dégâts et les mesures à prendre.

Jeudi 27 janvier 2011, dans les colonnes de la Semaine de l’Allier, le docteur Egal, chef de projet de ce complexe, à ainsi demandé des analyses à la communede Lapalisse.

A suivre avec attention donc …


Agrandir le plan