ondes infra sons : existence et impact

Voici en pièce jointe un document utile sur les fondements scientifiques des fameuses infra-ions, ondes sonores trop basses sur le spectre acoustique pour que notre oreille humaine ne les entendent, mais aux effets supposés dévastateurs :

[icon_link style=”link” color=”green” href=”http://www.allier-citoyen.com/wp-content/uploads/2012/08/salt-infra-sound.pdf” target=”_blank”]Impact des fréquences infra sur l’oreille interne par l’absence de stimuli de plus hautes fréquences. (Anglais)[/icon_link]

Ce document à été produit au Congrès Rome les 12 et 14 avril 2011 au cours du 4ème congrès International sur le Bruit des Aéro Générateurs (éoliennes) sur le bruit des éoliennes avec les meilleurs spécialistes mondiaux, notamment le Professeur Salt ORL de l’université Washington de Saint Louis.

Témoignage : la Montagne Bourbonnaise tremble

Comme vous le savez, 8 éoliennes de 150 mètres de haut ont été implantées sur le sommet de la Montagne Bourbonnaise dans notre département de l’Allier en Auvergne. Outre le fait que ce mont, classé au patrimoine mondial de L’UNESCO, a été sauvagement scalpé malgré les avis contraires de Météo France ( mettant en cause la rentabilité ) et l’Assemblée Nationale ( sur la contrevenance à loi Montagne ), il a été mainte et mainte fois rapporté les nuisances générées par les vibrations des pâles de ces rotors géants. Mais bon, le fric l’emporta sur la raison ou les sentiments : les éoliennes trônent sur la Montagne Bourbonnaise.
Voici un témoignage :

Bonjour à toutes et à tous,
Un Chatelois de mes amis, habitant un lieu-dit sur les hauteurs du village, avec vue sur la totalité de l’enfilade des tourniquettes du chemin de la Ligue, m’a rapporté que le mois dernier, un vent fort et chaud soufflait du sud ce soir-là. Sa maison, une ancienne ferme bourbonnaise traditionnelle a tremblé toute la nuit empêchant ses 2 enfants ados de dormir. Les vibrations se sont arrêtées le matin lorsque le vent a cessé. Que faut-il en conclure ? Les éoliennes sont à 3,5 km à vol de coucou. D’après les affirmations de l’ADEME, passé 500 m, il n’y a plus de nuisances auditives. Et d’après l’AFSAT, la sécurité en matière d’infra-sons, recommande qu’elles soient implantées à partir de 1500 mètres des habitations ou lieux de vie.
Sauf que ; il existe des études complètement contradictoires. Celle de la docteur américaine Nina Pierpont et cette autre de la docteur en sciences de l’information et de la communication Marjolaine Villey-Migraine qui stipule que les infra-sons produits par les éoliennes ont une portée de 5 à 10 km. Pour mémoire à ceux qui ne l’ont pas lu lorsque je l’avais envoyé il y a un an et demi environs, je vous remets cette étude en pièce jointe ainsi que la dernière nouvelle de [icon style=”link” color=”green”]Nina Pierpont[/icon]
.

Claude Reboul, président de l’association Le Vent qui Souffle à Travers la Montagne.