Infrasons & éoliennes : la tromperie, l’irrésistible appât du gain.

Par Claude Brasseur, mathématicien, chercheur.

Mystérieusement, un sénateur français, Jean Germain, ose dire la vérité en 2015

Trop d’information tue l’information. Scientifique à la recherche de la vérité, j’ignorais que la NASA avait découvert la nocivité des éoliennes industrielles géantes à des kilomètres de leur lieu d’implantation … il y a plus de trente ans ! Et je soupçonne que d’autres chercheurs (1) sont dans la même situation.

La mise en oeuvre de l’éolienne de la NASA – Mod-2 de 2.500 Kw – en 1985 a été accompagnée de toutes les mesures de ses paramètres, en particulier sur le plan sanitaire ! Cette éolienne, presque identique aux actuelles, a révélé une production énorme d’infrasons particulièrement nocifs. Les infrasons sont les « sons » de si basse fréquence que l’homme ne les entend pas (moins de 20 Hertz).

Les nombreux prototypes d’éoliennes industrielles qui ont suivi ont révélé les mêmes tares sur le plan sanitaire. Il est indispensable de les placer à des kilomètres des lieux habités. Le lobby éolien le sait depuis le début…

L’industrie éolienne – décidée à passer outre aux problèmes de santé des riverains – a eu une réunion importante en 1995, en Angleterre. Un groupe d’individus chargés de tromper la population a produit le document appelé ETSU-R-97. Ce document se présente comme si les constats des chercheurs de la NASA n’avaient jamais existé. C’est tout simple : alors que la principale nuisance des éoliennes, d’après les études de la NASA, réside dans les infrasons, ceux-ci sont exclus de toute mesure. Ces messieurs décident que – définitivement – seuls les sons audibles sont à prendre en compte. Ils sont mesurés en décibels (A) : dB(A), que la NASA avait jugés inadéquats.

La suite sur http://fr.friends-against-wind.org/health/eoliennes-la-tromperie-l-irresistible-appat-du-gain

COMMUNIQUE DU COLLECTIF VOSGES HORIZON DURABLE : « Infrasons, éolien et santé humaine ».

Madame Hélène LIPIETZ, ex-Sénatrice EELV, avait posé une question écrite au gouvernement concernant les distances entre les lieux d’implantation des éoliennes et les habitations.

Cette Elue soulignait « le manque d’études sérieuses et indépendantes quant à l’impact des éoliennes sur la santé des riverains » et demandait d’étudier l’agrandissement du cercle d’exclusion de ces machines autour des lieux d’habitationss.

Cette question a été retirée officiellement pour cause de « fin de mandat ». Le principe de précaution voudrait que ce domaine soit exploré ainsi que le préconisent le Ministère de la Santé britannique ainsi que de très nombreux experts et médecins dans le monde.
Face à un flux croissant de témoignages tendant tous à décrire les mêmes symptômes et avec la reconnaissance récente par les tribunaux portugais d’effets sur la santé des chevaux, il n’est plus envisageable de continuer à occulter ce problème dans notre pays.

Aussi, l’Association Paysage et Nature de la Campagne Vosgienne a décidé de déposer un recours concernant le projet éolien de la centrale éolienne des Hauts Chemins développé par le promoteur NEOEN à ESLEY (88260) en soulignant l’impasse faite sur l’étude des effets des infrasons sur la santé.
Son Président, Antoine CHONION, donnera une conférence de presse le mardi 2 septembre 2014à Esley à 14h30 (rendez-vous devant la mairie).
Le Collectif Vosges Horizon Durable apporte son soutien à l’Association Paysage et Nature de la Campagne Vosgienne dans cette démarche novatrice, aucune étude sérieuse n’ayant été effectuée en France sur cette problématique de santé publique.

Le Collectif Vosges Horizon Durable
Association Rabodeau Environnement.
Docteur Claude BROCARD
rabodeau.env@free.fr
www.rabodeau-environnement.fr
14, place Thumann – 88210 – Senones.

Commissaire Enquêteur : 1er avis défavorable basé sur le principe de précaution

Bonjour à toutes et à tous,

Pour la première fois une commissaire enquêtrice émet un avis défavorable pour clore son rapport sur l’opportunité d’installer des éoliennes à Scaër en Bretagne, allant à l’encontre du Maire et de ses conseillers municipaux qui ont voté pour, et ce malgré l’opposition d’une grande majorité de ses administrés.

Les associations locales C.du vent et les Abers ayant alertées les habitants sur les griefs de ce genre de production industrielle d’électricité peinte dans l’air du temps … en verte.
Cette courageuse enquêtrice s’est basée entre autre pour justifier son refus, sur les nuisances auditives que percevront les riverains, mais également sur la diffusion plus large des infrasons en citant dans son rapport l’étude de la biologiste suisse Nicole Lachat.

Elle conclut et c’est une première en la matière, que le principe de précaution se doit d’être appliqué dans ce cas. N’oublions pas que ce fameux principe, est inscrit dans notre Constitution. [highlight type=”light”][icon_link style=”link” color=”green” href=”http://www.allier-citoyen.com/wp-content/uploads/2011/11/avis-commissaire-enqueteur-scaer-14sept2011.pdf” target=”_blank”]En pièce jointe, l’intégralité de son rapport.[/icon_link][/highlight]

Claude Reboul

(Mis à Jour) Eoliennes de la Montagne Bourbonnaise : dépot de plainte de Claude Reboul et de son association.

Alors que ce samedi 25 juin prochain à lieu l’inauguration du parc des éoliennes géantes du Chemin de la Ligue de la Montagne Bourbonnaise, le président de l’association “Le vent qui souffle à travers la montagne” [icon style=”link” color=”green”](voir annuaire des associations du Collectif)[/icon] a déposé plainte au pénal pour “mise en danger de la vie d’autrui” [icon style=”link” color=”green”](voir plainte en PDF)[/icon].
En effet, c’est sur la base de l’étude “Eoliennes et Santé humaine” par la docteur en Biologie, Nicole Lachat [icon style=”link” color=”green”](consulter l’étude)[/icon] que Maitre Gilles-Jean Portejoie, avocat de Claude Reboul, à déposé une plainte au parquet.

Le procureur de Cusset doit maintenant donner suite à cette plainte pour qu’une enquête puisse être menée. Si la plainte devait être confirmée, cette action pourrait marquer un tournant dans la politique d’implantation des éoliennes en France.

Les parutions à ce sujet dans la Presse

JT M6 du 22 juillet 2011

Article sur [icon style=”globe” color=”green”]www.rue89.com[/icon]

Journal La Montagne, édition de Vichy datée du 22 juin 2011.
La Montagne du 22 juin 2011

Journal Le Parisien, édition datée du 23 juin 2011.
journal Le Parisien du 23 juin 2011 - éoliennes pénal

Journal Aujourd’hui en France, édition datée du 23 juin 2011.
journal Le Parisien du 23 juin 2011 - éoliennes pénal

Journal Le Monde, édition datée du 24 juin 2011 [icon style=”link” color=”green”](retrouver l’article en ligne sur lemonde.fr)[/icon].
Le Parisien du 23 juin 2011

Clermont première JT du 29 juin 2011. A partir de la 3ème minute et 40 secondes.[icon style=”link” color=”green”]Site de Clermont 1ère[/icon]

Ajout de nouvelles études médicales et scientifiques sur les éoliennes, les infrasons, le son et leur impact sur la santé humaine

Depuis la [icon style=”link” color=”green”]plainte au pénal pour “mise en danger de la vie d’autrui”[/icon] portée par Claude Reboul de l’association “Le vent qui souffle à travers la montagne” contre les éoliennes du chemin de la ligue dans la montagne bourbonnaise, vous avez été nombreux en nous demandant des sources supplémentaires. En plus de celles déjà disponibles, voici ci-dessous les études, travaux, recommandations ou reflexions les plus sérieuses sur le sujet, capable de fonder un jugement sur ces questions du bruit des éoliennes, sons, infrasons et autres bruits. Retrouvez toutes les études sur notre [icon style=”link” color=”green”]page dédiée.[/icon]

Eoliennes et santé humaine, par Nicole Lachat

« Eoliennes et santé humaine »

En Suisse, alors que les étude d’impact obligatoires précédant une autorisation d’implantation d’éoliennes font la part belle aux atteintes au paysage ou se préoccupent des répercussions sur les oiseaux ou les chauves-souris, aucune étude n’est requise (hormis de basiques mesures de bruits) en ce qui concerne les humains, et ceci malgré l’accroissement quotidien de plaintes et de prises de position de riverains.
Face à ce flux de protestations sans cesse croissant et au vu de symptômes semblant concorder d’un bout à l’autre du monde, il n’est plus envisageable de continuer à occulter ce problème.

Nicole Lachat, biologiste, Docteur en sciences, « Eoliennes et santé humaine », juin 2011.

bruit des éoliennes - les préconisation de l'académie de médecine

« bruit des éoliennes – les préconisation de l’académie de médecine »

Depuis une dizaine d’années, la réglementation concernant l’installation de ces engins comporte une étude d’impact sur l’environnement, sur la flore autant que sur la faune, ornithologique notamment. Mais, pour l’homme, l’éventualité de nuisances, notamment sonores, induites par le fonctionnement de ces engins a été minimisée, et son appréciation scientifique n’a pas été réglementée

Académie de Médecine

conséquences de l'éolien industriel sur l'homme – sa santé et son moral

« Quelques reflexions sur les conséquences de l’éolien industriel sur l’homme – sa santé et son moral »

L’ ADEME admet que les éoliennes émettent des infrasons, mais affirme : « Si ces vibrations basse fréquence peuvent – effectivement dans certains cas – avoir une influence sur la santé humaine, elles sont parfaitement inoffensives dans le cas des éoliennes »1 (Sic).
Les infrasons occupent, dans la gamme des fréquences sonores, la fraction du spectre qui véhicule la majeure partie de l’énergie – aucun obstacle ne les arrête. Ils sont détectés à très grande distance (les explosions d’essais nucléaires sont repérées sur toute la terre : après avoir fait le tour du globe terrestre, les infrasons produits par une explosion atomique, n’ont perdu que 5 % de leur puissance).

Docteur Pierre RECHER Médecin Généraliste, Diplômé d’Hygiène Industrielle et de Médecine du Travail.

Eoliennes, sons et infrasons

« Eoliennes, sons et infrasons : effets de l’éolien industriel sur la santé des hommes »

” Grâce à une technologie améliorée, le bruit mécanique lié à la transmission et à l’alternateur a été réduit de manière significative par le biais d’une insonorisation améliorée de la nacelle et d’autres mesures comme la modification ou la suppression des engrenages. sur certains modèles où les arbres de transmission sont montés sur des coussinets amortisseurs.
Il reste des incertitudes tant que l’on ne sait pas quel modèle (avec année de construction) sera choisi par le promoteur éolien, ce qui est le cas de figure pour certains projets. “

Marjolaine Villey-Migraine, Docteur en sciences de l’information et de la communication. Université Paris II-Panthéon-Assas. Spécialiste de l’Information Scientifique et Technique (IST)