Éolien, le dangereux retard de la France

Le bruit généré par les éoliennes est devenu un véritable problème de santé publique …

L’effet sanitaire néfaste du bruit n’est pas une hypothèse, mais un fait avéré. Le bruit tue.
Il représente la 2° cause de mortalité, après le charbon, avec 10 000 décès prématurés, 900 000 nouveaux cas d’hypertension et 43 000 hospitalisations, chaque année, en Europe. (European Environnement Agency, report 10/2014).

Le mécanisme de l’augmentation des accidents cardiovasculaires par le bruit est parfaitement connu, ainsi que la quantification de la relation dose-réponse, notamment à travers des études portant sur la consommation de médicaments en fonction du niveau de bruit. Les manifestations cliniques des effets du bruit nocturne sont abondamment décrites et documentées dans les annexes de « Nightnoise Guidelines for Europe » de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).[blockquote align=”right”]Le scandale sanitaire a été dénoncé par les professeurs Møller et Pedersen et officiellement reconnu par la ministre de l’environnement, Ida Auken.[/blockquote]

La place des éoliennes industrielles dans cet enjeu majeur de santé publique est conséquente.
Des centaines de publications scientifiques ont mis en évidence le caractère particulièrement nocif de la proximité d’éoliennes industrielles, ainsi que l’impossibilité actuelle d’en modéliser les effets avec la précision nécessaire, en raison de l’insuffisance des critères de prise en compte de la gêne des riverains et des différences considérables entre les prévisions d’impact et la réalité.

Les « morceaux choisis » par la filière professionnelle, dans des études financées par elle, ne sauraient constituer le minimum des connaissances indispensables au législateur.

Au Danemark, le vent qui permet des taux de charge considérables aux machines est à l’origine de l’implantation de la plus forte densité d’éolienne d’Europe par habitant.
Cette avance en la matière a conféré aux danois le triste privilège d’en découvrir plus vite les effets sur la santé.

Le scandale sanitaire a été dénoncé par les professeurs Møller et Pedersen et officiellement reconnu par la ministre de l’environnement, Ida Auken, qui a concédé que 11% de la population rurale devait effectivement en être affectée.

Lire la suite sur http://www.contrepoints.org/2015/03/26/202099-eolien-le-dangereux-retard-de-la-france

Bruit des éoliennes en Wallonie: la plainte déposée au Parlement européen jugée recevable.

(Belga) Une plainte déposée en janvier 2014 devant la commission des pétitions du Parlement européen contre les normes wallonnes de bruit des éoliennes a été jugée recevable, a annoncé mardi Olivier Janssens, porte-parole du comité de riverains du projet éolien avorté ABO Wind du Ridias, à La Bruyère et Gembloux.
[blockquote align=”right”]le gouvernement wallon a “dissimulé des informations importantes relatives au bruit du grand éolien pour faciliter la réalisation d’objectifs en matière d’énergie renouvelable (…)”[/blockquote]
Le projet ABO Wind (huit éoliennes) a été refusé début 2014 par le ministre de l’époque Philippe Henry, aucun permis n’ayant été octroyé après l’enquête publique de janvier, à la satisfaction du comité de riverains et de la ville de Gembloux. Mais auparavant, le comité avait contesté les normes de bruit wallonnes en sollicitant la commission des pétitions du Parlement européen. Cette procédure a suivi son cours.
La commission des pétitions “a demandé à la Commission européenne de procéder à une enquête préliminaire” et demandera des informations à la représentation permanente de la Belgique auprès de l’Union européenne, indique la présidente dans son courrier.
Le comité de riverains estime que le gouvernement wallon a “dissimulé des informations importantes relatives au bruit du grand éolien pour faciliter la réalisation d’objectifs en matière d’énergie renouvelable et a enfreint la Convention d’Aarhus sur l’accès à l’information et la participation du public au processus décisionnel”. “Pour nous, il est important qu’il y ait un regard externe, un éolien sans parti pris.

La suite de l’article de l’agence Belga sur http://www.rtl.be/info/magazine/science-nature/cadre-eolien-bruit-des-eoliennes-en-wallonie-la-plainte-deposee-au-parlement-europeen-jugee-recevable-695364.aspx

Bruit des éoliennes : faille dans les études d’impact

La récente décision de justice concernant le permis de construire du parc éolien de Chazemais (Allier, Auvergne) fait jurisprudence sur la nécessité pour les promoteurs de procéder à une analyse des émergences sonores des éoliennes par tranches de fréquences (ce qu’ils ne font jamais).

Ci dessous les arrêtés du Tribunal Administratif de Clermont Ferrand et de la cour Administrative d’Appel de Lyon aboutissant à cette jurisprudence, ainsi qu’une note “Contribution du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable : la problématique du bruit des éoliennes” :

[divider_line]
[gview file=”http://www.allier-citoyen.com/wp-content/uploads/2014/10/2012-03-27_Jugement-A-Clermont-Ferrand.pdf”]
[divider_line]
[gview file=”http://www.allier-citoyen.com/wp-content/uploads/2014/10/2012-12-18_Jugement-Cour-dAppel-de-Lyon.pdf”]
[divider_line]
[gview file=”http://www.allier-citoyen.com/wp-content/uploads/2014/10/2007-01-09_Laerm_MEDDAAT_Contribution.pdf”]