A propos Jean

Webmaster du site. Je travaille dans le domaine du web et de la communication.

Émissions de CO2 : l’impasse de la voiture électrique

l’approche de la COP21, le gouvernement français intensifie sa croisade en faveur de la voiture électrique, probablement parce qu’il s’agit de la seule action pouvant faire croire que le pays hôte se préoccupe du climat …

Or, contrairement à ce que croient la plupart des gens, soumis à une propagande continuelle des politiques et des industriels, la voiture électrique n’est pas plus vertueuse pour le climat que la voiture thermique, essence ou diesel.
[blockquote align=”right”]100 000 km en voiture électrique pour commencer à être moins producteur de CO2 qu’une voiture thermique.[/blockquote]
(…)
La donnée la plus cruciale est que la fabrication des batteries est tellement émettrice de CO2 qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique pour commencer à être moins producteur de CO2 qu’une voiture thermique. Soit 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans !

La suite sur https://mobile.lemonde.fr/economie/article/2015/10/23/emissions-de-co2-l-impasse-de-la-voiture-electrique_4795636_3234.html?xtref=http%3A%2F%2Fm.facebook.com%2F

Manifestation à Issoire contre le projet éolien ENGIE du plateau de Pardines (Puy-de-Dôme).

PROJET EOLIEN EN ZONE URBANISEE : l’affaire Pardines-Perrier.

Pour démontrer leur ferme opposition au projet d’installation de quatre éoliennes par ENGIE (GDF/SUEZ) sur le plateau de PARDINES (Puy-de-Dôme), de nombreux manifestants se sont réunis devant la Sous-préfecture d’ISSOIRE le samedi 26 septembre 2015 à 10h00, à l’appel de l’association « Quel Horizon pour le Pays d’Issoire ? ».

En effet le parc mis en œuvre se situe en zone rurale urbanisée et occasionnera de graves nuisances aux nombreux habitants des alentours ; il dégradera, banalisera les vues grandioses de ce territoire et au-delà, notamment sur la chaîne des Puys- Faille de Limagne dont il empêchera le classement Unesco. L’étude d’impact par ailleurs néglige l’étude des dangers résultant du défaut de solidité du plateau, les risques d’éboulement comme la protection des grottes troglodytiques. Au plus fort, la pertinence du projet quant à la production d’énergie est des plus faibles au regard des mesures de vent effectuées.

Après avoir remercié les personnes présentes pour leur dévouement et leur détermination pour la défense de l’environnement en Pays d’Issoire, le président de l’association, Joël Peron, les a invités à amplifier leur action en élargissant à leur cercle familial et professionnel leur demande de participation à l’enquête publique prorogée jusqu’au 20 octobre 2015 en mairie de PARDINES et de PERRIER comme de signature de pétitions.

Ensuite, une grande banderole de plastique jaune de 156 m a été déroulée sur le boulevard de la Sous-préfecture pour montrer aux manifestants mais aussi aux curieux qui contemplaient la scène, ce que pouvait donner la hauteur des éoliennes : impressionnant !

Vers 11h30, la manifestation s’est disloquée, tous les participants se donnant rendez-vous pour une séance d’information publique à la Halle aux grains le 6 octobre 2015 à 19h30, bien décidés à obtenir du Commissaire enquêteur de pouvoir bénéficier du même temps de parole que le promoteur du projet. D’autres démonstrations du même genre seront organisées avant la fin de l’enquête publique.

La présence du maire d’Issoire et du maire de Vodable, tous deux clairement opposés au projet, a été fort appréciée par les manifestants présents qui tiennent à les remercier de leur soutien. L’association Stop Eole Collectif Auvergne, heurtée par le défaut de pertinence d’un tel projet éolien sur le plateau de Pardines, est aussi venue apporter son soutien aux habitants et à l’association !

Suite à la prolongation de l’enquête publique jusqu’au 20 octobre 2015 et à la réunion publique du 6 octobre,
le dossier reste consultable aux heures d’ouverture des mairies de Pardines et Perrier en dehors de la présence du commissaire enquêteur.

Vous pouvez rencontrer le commissaire enquêteur lors de ses permanences prévues les :

  • Samedi 10 octobre de 9 heures à 12 heures et mardi 20 octobre de 18 heures à 21 heures à la Mairie de Pardines.
  • Jeudi 15 octobre de 18 heures à 21 heures à la Mairie de Perrier

Nous comptons sur vous pour déposer votre contribution. D’avance, Merci.

Source : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne/puy-de-dome/issoire/issoire-un-defile-de-156-metres-contre-l-eolien-816433.html

Pétition : Pour un moratoire éolien industriel en Bourgogne

PÉTITION de l’Association de Défense de l’Environnement et du Patrimoine du Collectif Bourguignon – ACB

« Nous vous demandons de signer cette pétition et de vous joindre massivement à la manifestation du 24 avril 2015.
André Desmaret – Président ACB – 03.86.75.91.43 »

PÉTITION de l'Association de Défense de l’Environnement et du Patrimoine du Collectif Bourguignon - ACB

PÉTITION de l’Association de Défense de l’Environnement et du Patrimoine du Collectif Bourguignon – ACB

Source : http://fr.friends-against-wind.org/

Petit Glossaire vert de B à Z pour briller dans les salons

Bafin : Autorité de supervision financière allemande pressentie pour interdire les placements à haut risque (voir projet participatif, ou Prokon)

Battements : accroissement du bruit (+3dB ) provenant de l’entrée en phase de 2 éoliennes et qui entraine le réveil. (A noter : leur disparition n’entraine pas le sommeil)

Bruit d’une éolienne : valeur approximative de sa puissance sonore audible quand on est assez loin. S’exprime en dBA(en gros 35dBA). Ne pas confondre avec la puissance sonore réelle indiquée sur sa fiche technique (entre 104dBA et 108dBA)

Capacité (mécanisme de) : argent public destiné à subventionner les centrales pilotables quand le vent souffle, pour éviter qu’elles soient fermées quand le vent tombe

CO2: valeur d’échange internationale permettant le transfert de fonds des plus pauvres vers les plus riches (d’après Benny Peiser dans the Australian)

COP21 : 21° Conférence des Parties qui se tiendra à Paris en 2015. Confère un statut imposant aux Parties concernées qui se réunissent pour déterminer la ligne rouge que le climat ne doit pas franchir d’ici 2100 au lieu d’avoir à répondre sur celle du chômage ou de l’alimentation en eau potable

Croissance verte : accélération des délocalisations industrielles en raison de la hausse du cout de l’énergie (voir avertissement rapport CGSP)

CGSP (Commissariat général à la stratégie et à la prospective) : organisme d’État qui aura prévenu

CSPE (Contribution au service public de l’électricité) : Taxe chargée de rembourser EDF de la différence entre le TAO du MWh éolien et le service réellement rendu, ou « coût évité » (860 millions d’euros en 2014 pour les éoliennes).

dBA ou dB(A) : mesure du bruit en décibels pondérés (A) en fonction de l’audition, c’est-à-dire sans prendre en compte les basses fréquences qui représentent le caractère le plus dérangeant du bruit éolien

Démantèlement : opération couteuse (surtout pour un particulier) qui ne laisse qu’un millier de tonnes de béton armé et de câbles dans le sol. En fin de contrat, l’exploitant a l’obligation de l’assumer chaque fois qu’il est encore là

Durable : qualificatif employé pour désigner les énergies qui ne durent pas en raison de leur intermittence.

Ecologiste : personne résidant loin des éoliennes, souhaitant en récupérer les taxes et pestant contre les Nimbys

La suite sur Petit Glossaire vert de B à Z pour briller dans les salons