Article du Figaro : Éoliennes : des maires attaqués pour conflit d’intérêts

Voici un article du Figaro d’aujourd’hui qui met en lumière tout ce que proclame la FED depuis des années. Le Gouvernement et l’administration ne peuvent plus rester silencieux et cautionner de telles pratiques sous peine d’être complices de “conflits d’intérêts ” qui ravalent notre pays au rang des républiques bananières. La FED demande un moratoire immédiat sur l’éolien industriel et un audit financier complet. Elle invite à nouveau tous ses adhérents qui ont des preuves de telles pratiques à déposer plainte pour prises illégales d’intérêts en utilisant les recommandations transmises lors de la dernière Assemblée Générale.

Jean Louis Butré,Président

[divider]

Éoliennes : des maires attaqués pour conflit d’intérêts

Par Delphine de Mallevoüe
Publié le 24/11/2013 à 23:58

Des opposants à l’énergie éolienne font la chasse aux maires qui ont voté l’installation de parcs sur leur commune tout en étant propriétaires des parcelles, ce qui rapporte aux élus concernés plusieurs dizaines de milliers d’euros par an.

Un tremblement de terre dans l’éolien. C’est ce qui menace la filière, déjà prise dans la tempête avec l’opposition croissante et de plus en plus organisée des Nimby, ces riverains qui contestent un projet local d’intérêt général dont l’acronyme signifie «Not In My BackYard» («pas dans mon arrière-cour»). Après la multiplication des recours en justice contre les projets de construction et même l’obtention, récemment, en première instance, de la démolition d’un parc dans le Nord pour nuisances malgré sa parfaite légalité administrative, les Nimby vont aujourd’hui un cran plus loin.

La suite sur le site du figaro ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *