Enfin un journaliste qui n’a pas sa plume dans sa … poche !

Quel régal de lire Anthony BERTELOOT ce 22 septembre dans les colonnes de La Voix du Nord dans son article intitulé “Éoliennes du Mont d’Ergny: je vous aime, un peu, beaucoup, modérément …” à propos du parc du Mont d’Ergny. Ce journaliste à très bien saisi les failles de la communication des élus, des promoteurs … et où sont les “vraies” raisons de cette belle fête écologique. Cela fait plaisir à lire.
Je vous invite vivement à lire son papier. Espérons que cela inspire l’esprit critique de certains de ses collègues Auvergnat.

Extrait :
” (…) Pire, le maire de Campagne a même associé le mot « pollution », visuelle et sonore aux machines, réclamant au passage « des compensations légitimes pour ceux qui les subissent. » Une contre-publicité aux oreilles des promoteurs. N’en jetez plus. Les huiles des sociétés commençaient à regretter d’avoir organisé la petite fête. Mais l’élu n’a pas manqué non plus de souligner leur « ténacité » le long du projet, la « précision » des techniciens lors de l’installation.

Jean-François Compiègne, président de la communauté de communes du canton d’Hucqueliers, a à son tour rappelé les « retombées non négligeables » de la présence d’un parc sur son territoire, tout en soutenant qu’il en fallait « de façon modérée ». Notons qu’un projet de six machines à Herly vient de démarrer. (…) ”

[icon_link style=”globe” color=”green” href=”http://www.lavoixdunord.fr/region/eoliennes-du-mont-d-ergny-je-vous-aime-un-peu-ia36b49115n1561640″ target=”_blank”]La suite sur le site de la Voix du Nord …[/icon_link]

Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *