Gamesa : après l’effondrement du leader éolien Vestas, le prochain sur la liste ?

[icon_link style= »globe » color= »green » href= »http://www.bloomberg.com/news/2012-10-25/gamesa-plans-2-600-jobs-to-return-to-profit-next-year.html » target= »_blank »]L’espagnol Gamesa[/icon_link] prend la même pente que Vestas et se trouve dans la même situation avec un décalage de quelques mois.
Un communiqué lors de l’éviction du Président l’été dernier, avait montré que Gamesa ne maitrisait que 15 % de son carnet de commandes pour 2013 …
Le gouvernement espagnol est hors d’état d’apporter la moindre aide directe ou via subventions éoliennes.
Les fraudes aux certificats carbone risquent de se multiplier. (plusieurs certificats vendus pour la même éolienne – ventes de certificats pour la puissance installée au lieu de la puissance produite qui est 5 fois moins élevée).

Comme Vestas, l’[icon_link style= »link » color= »green » href= »http://www.bloomberg.com/quote/GAM:SM/chart » target= »_blank »]action a perdu 80% de sa valeur en un an[/icon_link], et se trouve divisée par 10 par rapport à 2010
62 parcs éoliens français sont équipés d’éoliennes Gamesa, ce qui représente environ 400 machines pour 800 MW selon estimations, soit 15 % du parc éolien français, qui avec Vestas, se trouve menacé à 40 % …

[icon_link style= »user » color= »green » href= »http://www.allier-citoyen.com/les-etudes/dossier-economique-fiscal-des-eoliennes/ »]Ludovic Grangeon[/icon_link]

2 réflexions sur « Gamesa : après l’effondrement du leader éolien Vestas, le prochain sur la liste ? »

  1. Bonjour,
    Je prends le prétexte de ce court article pour louer la grande qualité de ce site. Je suis moi-même engagé contre cette forme de production industrielle d’énergie parfaitement inadaptée aux enjeux que sont ceux de nos sociétés. Toutefois, et bien qu’en effet les deux sociétés citées éprouvent certaines difficultés, il me paraît exagéré de parler de naufrage qui s’apparenterait alors à une cessation pure d’activité. Je pense que la crédibilité d’une démarche passe une certaine mesure dans les propos. Mais je comprends aussi que l’on ait envie que ce cauchemar se termine.
    Encore bravo pour toutes ces initiatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *