Auditions du sénat sur les enjeux des performances des éoliennes à travers l’expérience Allemande

Information signalée par [icon_link style=”globe” color=”green” href=”http://www.allier-citoyen.com/les-etudes/dossier-economique-fiscal-des-eoliennes/” target=”_blank”]Ludovic Grangeon, président de l’Adermob[/icon_link] :

Extrait de l’audition au Sénat de l’administrateur du CEA, Bernard Bigot le 6 décembre 2011 sur les enjeux des performances des éoliennes à travers l’expérience allemande.

[divider_line]

[divider_line]

Explications de Ludovic Grangeon, chercheur économiste & fiscaliste

30 000 = puissance éolienne installée en Allemagne
63 000= puissance nucléaire installée en France

Monsieur Bernard Bigot veut dire qu’avec la moitié de la puissance du nucléaire en France, l’éolien allemand n’arrive malgré tout à délivrer que 10 % utile la moitié du temps, soit moins de 3000.

En statistique, on appelle ça la différence entre moyenne et médiane : La médiane, c’est le milieu, alors que la moyenne, c’est la somme divisée par le nombre de jours.
Supposons 21 personnes dans une pièce. Chacune prend l’argent de sa poche et le pose sur une table: 20 personnes posent 5 euros, et la dernière pose 10 000 euros. La médiane est l’élément central, le onzième, de la liste ordonnée 5, 5, 5, … 5, 10 000 ; c’est donc 5 : onze personnes détenaient chacune au moins 5 euros, et onze détenaient au plus 5 euros. On remarque que si la personne la plus riche ne s’était pas présentée, la médiane aurait été la même (5€), mais la moyenne aurait radicalement changé (5€ au lieu de 480,95€).

En Allemagne, 1 jour sur deux ou 180 jours/365, la puissance délivrée est inférieure à 10 % du parc total soit 3000/30 000.

En d’autres termes

Quand le lobby éolien parle de puissance de production de 6000 MW en France, c’est comme si un vendeur de voiture prétendait qu’elle roule à 140 km/h 365 jours par an, 24h/24, ce qui ferait 1.226 million de km par an … C’est également une escroquerie morale de dire que les objectifs d’énergie renouvelable sont atteints grâce à ce chiffre.

Un jour sur deux au minimum, le réseau éolien français produit à peine 600 MW avec 6000 MW de puissance installée (et encore ce chiffre est plutôt de 9% que de 10% en France).
Quand on prétend que ce sont 4 millions de personnes desservies en électricité, ce sont en fait à peine 400 000 personnes, et seulement 1 jour sur cinq, ce qui réduit ce colossal effort et tant de gâchis pour à peine 80 000 personnes France entière, soit un peu plus d’un millième de la population française …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *