Energie & Climat : La raison semble prendre le dessus.

Quelle énergie a le meilleur rapport qualité / prix ?

Question pragmatique mais que les positions idéologiques de bon nombre d’acteurs ont occulté aux profits d’argumentaires passionnés.
La bataille va se poser maintenant sur une réelle évaluation des politiques énergétiques. Sur cette voie, nous avions déjà parlé de madame Christine Lagarde et de sa position équilibrée sur ce débat.
Monsieur François Fillon semble suivre cette bonne disposition en demandant un audit complet du coût des centrales nucléaires. Car même si cette solution garantie une électricité à -30 %, nette d’émission de CO2 et sur une période de très long terme, elle représente un problème quand à la gestion de la fin de vie.
Monsieur Fillon a donc officiellement chargé le président de la Cour des comptes, Didier Migaud, de livrer en janvier 2012 son rapport sur le coût du nucléaire français.
[icon style=”globe” color=”red”]Retrouvez l’article complet de Ludovic DUPIN sur le site www.usinenouvelle.com[/icon]

Eoliennes anglaises : retour d’expérience

En effet, les retours d’expériences continuent d’affluer sur les pertes financières monstrueuses que le développement de politiques de subventions des éoliennes provoquent. Si déjà le RWI Allemand, Le bureau des Etudes Economiques d’Allemagne, s’était exprimé sur le sujet en 2009 et 2010, les Anglais constatent durement que leurs espérances dans l’énergie éolienne sont déçues.
Malgré de lourdes subventions, les éoliennes ne tiennent pas leurs promesses malgré les potentiels mis en avant par les secteurs économiques subventionnés.
[icon style=”globe” color=”red”]Retrouvez l’article complet de Daniel sur le site lecercle.lesechos.fr/[/icon]

CO2

Enfin, les études scientifiques sur l’impact du C02 dans le réchauffement climatique avancent avec de réelles expérimentations (contrairement aux précédentes thèses) et aux premières conclusions du programme de recherche CLOUD du CERN de Genève. Ce programme visait à corréler l’impact de nuages magnétiques solaires sur le réchauffement climatique. Bien qu’il faille être prudent, les premières conclusions des expériences affirment que ces éruptions solaires ont bien une incidence directe sur notre atmosphère. Les scientifiques ne le diront pas, car ce n’est pas leur rôle, mais cela suppose donc que le C02 n’est pas le seul et unique responsable du réchauffement, voir qu’il ne le serait pas du tout. A suivre donc.
[icon style=”globe” color=”red”]Retrouvez l’article complet sur le site www.contrepoints.org[/icon]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *